Toutes les actualités

Rentrée des CCEF : Redynamiser les relations économiques Franco-gabonaises

Partager

16 Septembre 2022 , Hotel Radisson Blue

Issue de la volonté commune de promouvoir “le temps du dialogue pour relancer l’investissement”, la communauté d’affaires française conduite par son Ambassadeur S.E Alexis LAMEK ainsi que les conseillers du Commerce Extérieur de la France  (CCEF) sous l’égide de son président Mr Erik WATREMEZ , ont rencontré plusieurs membres du gouvernement gabonais afin d’échanger sur l’environnement économique du pays dans lequel les entreprises françaises évoluent aujourd’hui, mais aussi rappeler que la mise en place de politiques d’investissements  doivent s’adosser à un dialogue constructif entre les différents acteurs tant opérateurs économiques qu’institutionnels permettant ainsi de garantir des perspectives d’avenir et d’investissements pérennes.

Accompagné par la Ministre de l’Economie et de la relance, Mme Nicole ROBOTTY épse MBOU ainsi que  la Ministre de l’Emploi, de la fonction publique et du Travail, Mme Madeleine BERRE, du Directeur Général de l’ANPI et du secrétaire exécutif du Conseil National du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), le Ministre de la Promotion des Investissements, des PPP, chargé de l’amélioration des affaires, Mr Hugues MBADINGA MADIYA  a souligné que :  “L’économie gabonaise se relève progressivement des conséquences non seulement du choc pétrolier de 2014 mais aussi de la pandémie du COVID 19 et doit faire face aujourd’hui aux conséquences de la guerre en Ukraine. Ces chocs  exogènes nous  invitent à redéfinir  de nouveaux modèles afin de nous adapter aux exigences de l’heure. Pour une reprise durable, le gabon entreprend des réformes structurelles visant à l’amélioration des affaires afin de créer un climat approprié à l’éclosion et au rayonnement de son économie”.

Ces échanges qui s’inscrivent dans la dynamique d’une franche collaboration, ont été l’occasion, à la fois pour les investisseurs Français, d’ exprimer quelques problématiques, de partager certaines expériences qui parfois freinent leur volonté d’atteindre les objectifs du PAT mais aussi, pour les représentants du gouvernement, notamment par l’intervention très appréciée de Mme la Ministre Madeleine BERRE,  de conforter et rassurer cette communauté d’opérateurs historiques, présents dans la plupart des domaines de l’économie et dont les échanges commerciaux  importants sont un levier prépondérant dans la relance de la politique d’investissements.

Crédit-photo : Ambassade de France au Gabon

 

Pour clore cette rencontre, le Ministre Hugues MBADINGA MADIYA  a suggéré des cadres permanents de réflexion comme la création de clubs d’investisseurs par secteur pour interagir avec le gouvernement afin de débloquer les problématiques qui ralentissent l’investissement, travailler de manière corrective,  aider à faire concourir les partenaires présents à la création de valeur et à la création d’emploi tout en permettant au niveau national d’atteindre les objectifs de diversification de l’économie gabonaise.