LE MOT DU PRESIDENT

Didier LESPINAS

LE MOT DU PRESIDENT 1

Le Gabon est un pays plein d’atouts, riche de son patrimoine culturel, modèle d’un environnement protégé, aux potentialités de développement très diversifiées.

L’excellence des relations bilatérales entre la France et le Gabon depuis des décennies ont eu un effet de sillage incontestable sur le secteur économique pour nos entreprises qui s’y sont solidement implantées.

Il convient toutefois de remarquer que notre présence s’érode depuis quelques années dans un contexte de mondialisation accrue et d’une ouverture volontariste et nécessaire du pays à la diversification de son économie. Des accords économiques ont été signés avec plusieurs pays, notamment asiatiques et de manière induite, on voit se positionner de nombreuses entreprises de ce continent qui prennent le pas et donnent le tempo de la croissance.
Le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) mis en place récemment, vise à diversifier en trois ans une économie de rente plutôt centrée sur les ressources pétrolières. Au-delà des mines et du pétrole ce PAT s’organise autour d’une croissance inclusive affirmée, dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche, du bois, des infrastructures, du BTP, de l’énergie et de l’eau, du numérique et du tourisme.

Cette stratégie volontariste, devrait trouver un écho tout particulier auprès des entreprises et investisseurs français afin qu’ils viennent nombreux pour forger des partenariats nouveaux et régénérer une relation économique historique avec ce pays particulièrement stable au potentiel de développement très prometteur.

Nous sommes là pour les y aider et les accompagner.